AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Finn
AuteurMessage
Finn
Membre
avatar
Messages : 9

Jour d'éveil : 17
Race : Cime
Métier : Tisserand novice
Groupe : Errants
Fiche de présentation : *
Journal : *
Mer 17 Aoû 2016 - 14:54


   Prénom : Finn
   Nom/surnom : Aucun jusqu'à présent

   Éveil : Jour 17
   Sexe : Masculin

   Race : Cime
   Métier : Tisserand novice
   Groupe : Errants
   Croyance : Finn hait ce monde dans lequel il s'est éveillé depuis ses premières secondes. Il le perçoit tel un enfer, insupportable source de malheur responsable de sa détresse, et il juge sa présence ici comme une injuste et incompréhensible punition dont il ignore évidemment l'origine.

Cependant, comme pour surmonter cette cruelle réalité, s'est formée en lui la profonde conviction que la réponse face au cauchemar de son existence est ses semblables. Car il est persuadé qu'il ne peut être seul dans ce monde, l'inverse étant pour lui une idée bien trop abominable pour être ne serait-ce qu'imaginée.

   Magie : Si Finn ignore encore tout de la magie et ce jusqu'à son existence, dort malgré tout en lui une certaine prédisposition aux sorts de confusion.

   Capacités physiques : Finn ne dispose pas d'une constitution importante : frêle et peu musclé pour un cime, il est la dernière personne à qui on penserait pour tout travail de force, et cela fait également de lui un bien piètre adversaire lorsqu'il lui faut se battre. Il reste cependant relativement endurant et se défend à la course.

Mais son véritable atout réside dans son agilité naturelle, son don pour savoir utiliser sa légèreté à son avantage, et par-dessus tout son adresse manuelle : Finn est en effet ambidextre, et ses deux mains sont d'une précision et d'une vivacité pour le moins exceptionnelles. Sa faible corpulence fait qu'il n'a pas besoin d'une grande quantité de nourriture pour se sustenter, mais le rend peu résistant à la faim et à la fatigue.

   Talents divers : Sans être pourvu d'une intelligence extraordinaire, Finn sait faire preuve d'une créativité et d'une inventivité sans pareilles, essentiellement lorsqu'il s'agit de prouver sa valeur et de s'attirer la bienveillance et la reconnaissance de ses semblables à travers ses créations. En effet, il est capable de percevoir dans presque n'importe quel élément de son environnement direct un objet ou un outil, à l'utilité et à la beauté parfois... relatives, cependant.

Il possède également une compétence innée pour ce qui est de se dérober au danger : se dissimuler, pour peu que les conditions s'y prêtent, ne lui posera généralement aucun problème.

   Équipement : Un pagne primitif et un long bâton.

   Apparence physique et charisme :

   La jeunesse de Finn est d'autant plus marquée que son physique le distingue à peine d'un adolescent. Un peu plus petit que la moyenne, il paraît si léger que le fait qu'il n'est pas été emporté par le vent des hauteurs dés son apparition dans ce monde semble déjà presque un exploit. En effet, sa fine ossature n'est qu'à peine compensée par une musculature très discrète. Sa peau presque aussi pâle que la neige l'ayant vue naître et son visage naturellement imberbe aux traits presque enfantins ne soulignent que davantage le sentiment de fragilité dégageant de Finn. Sa chevelure est d'un blond aussi clair qu'un soleil d'hiver et ses yeux d'un bleu telle l'eau dégoulinant de la fonte du glacier.

Ainsi son apparence peu impressionnante et sa voix comme imprégnée de jeunesse le rendent peu apte à se faire écouter, entendre ou même respecter. Mais l'innocence presque empreinte de pureté qui, lors de brefs instants, peut bien involontairement émaner de lui est capable de perturber le plus charismatique des meneurs, tant cela contraste avec l'atmosphère oppressante pesant sur la vallée.

   Caractère et personnalité :

  La personnalité de Finn est tout d'abord grandement marquée par le puissant mélange de  terreur et de colère que lui inspire le monde qui l'a vu s'éveiller. A peine mûre psychologiquement autant que physiquement, il est encore difficile au jeune homme de gérer cette alliance destructrice qui le rend craintif, réfractaire à tout ce qui peut naître de la vallée et extrêmement sensible à l'angoisse en ressortant.

Mais le principal moteur des actes de Finn réside en l'immense espoir qu'il place en ses semblables. Il voue en effet une grande aversion à la solitude et au froid, et recherchera toujours avec acharnement la compagnie et la chaleur des autres. Dans la grande naïveté innocente qui le caractérise également, il est persuadé que tous ceux qu'il pourra rencontrer partageront son désir et qu'il pourra alors trouver en eux le réconfort, l'amitié et la bienveillance qu'il recherche. Ainsi s'il acceptera facilement les coups du sort liés à ce monde inhospitalier, il restera cependant très vulnérable face aux jugements et à la potentielle animosité de ses semblables.

Doté d'une empathie presque poussée à l'extrême et d'une sensibilité à fleur de peau, le moindre trouble chez ses compagnons le touchera de manière décuplée. Si ces traits de caractère le rendent encore davantage fragile, ils lui confèrent également une compassion et une détermination à aider sans égales. Il n'aura en effet de cesse d'utiliser ses dons d'ingéniosité et d'adresse afin d'essayer d'aider ses compagnons, à qui il vouera une loyauté et une amitié sans faille, pour peu qu'on lui accorde reconnaissance et protection. Il se révèle même, une fois calmée sa peur d'être seul, extrêmement volontaire et avide d'apprendre.

   Histoire :

   Ce fut le premier rayon de l'aube qui vint lui faire prendre conscience de lui-même, perçant les montagnes de l'est pour venir caresser son visage de sa lumière et de sa chaleur. Ses sens encore engourdis appréciant cette première impression, il entreprit d'ouvrir les yeux. Et tout ce qui s'offrit à lui fut alors du blanc. Un océan de blanc, presque sans la moindre nuance, sur et sous lequel il était allongé.

Son corps l'empêcha de se concentrer davantage sur cet effrayant constat, car il dut répondre à un besoin vital : il inspira pour la première fois. Et il détesta immédiatement le froid qu'il sentit s'engouffrer immédiatement en lui, tout autant que celui qu'il commençait à sentir sur toute sa surface. Il le détesta tellement qu'il voulut hurler, mais son cri se traduisit uniquement par un spasme silencieux de tout son être. Il ne sentait déjà plus la chaleur du rayon qui l'avait éveillé, très certainement déjà noyé dans cette prison de neige qui l'avait accueilli ensuite.

Terrifié, son premier réflexe fut de se mettre debout. La sensation de froid s'y révéla alors déjà moins présente, mais toujours aussi insupportable. Il porta son regard un peu plus au loin. Si derrière son dos semblait régner sans partage un univers froid et immaculé, se révélait devant lui, loin en contrebas, une vallée aux couleurs plus accueillantes.

Il fut alors soudain pris d'un intolérable sentiment de solitude, ainsi seul dans la neige et le froid face à tout cet espace. Et la pensée qu'il était plongé pour l'éternité dans ce monde des plus haïssables pour ne jamais rien ressentir d'autre que ce qu'il avait déjà pu expérimenter fut insoutenable pour son esprit vieux de quelques minutes seulement. Non, il ne pouvait en être ainsi. Il y en avait forcément d'autres, des comme lui, à travers la plaine et la forêt qu'il pouvait observer dans la vallée. Il devait y en avoir d'autres. Cette certitude emplit alors tout son être, et il y puisa l'énergie et la chaleur qui lui faisaient défaut à son éveil. Il ne devait pas attendre plus longtemps, ainsi nu et sans défense la nature aurait sans peine raison de lui s'il tardait.

Mais alors qu'il allait entreprendre sa descente vers le nord, car d'après l'emplacement du Soleil il se situait en effet à l'extrémité sud de la vallée, il sentit des maigres flocons se déposer sur sa peau. Comme si la neige n'était déjà pas en quantité suffisante autour de lui, voilà que le ciel voulait en rajouter une couche ! Décidément il ne pouvait pas attendre une seconde de plus, il devait rejoindre au plus vite la vallée avant que celle-ci ne prenne la même teinte blanche inquiétante que la chaîne montagneuse qui l'encerclait. Il débuta donc sa descente.

Cela faisait à peine cinq minutes qu'il dévalait la pente irrégulière du flanc de la montagne qu'il trébucha sur quelque chose de mou et alla embrasser de tout son long le sol enneigé. Se relevant immédiatement, paniqué et à nouveau frigorifié par le contact de la neige, il recula précipitamment, cherchant à connaître la raison de sa chute. De loin, cela ressemblait à une simple masse noire presque totalement recouverte de blanc. Il se rapprocha, prudent et inquiet, et il fit alors sa première rencontre avec l'un des siens. Mais pas le moindre signe de vie ne semblait habiter celui-ci, c'était même à se demander s'il s'était tout simplement éveillé un jour, nu comme il était.

Le premier instant d'horreur passé, le jeune homme commença à s'inquiéter de la présence du cadavre : son état laissait à supposer qu'il était mort plutôt récemment, et sa carrure bien plus robuste que la sienne le laissait perplexe quant à ses propres chances de survie.

L'angoisse qui le tenaillait ne lui laissa cependant pas plus de temps pour s'inquiéter davantage : il devait continuer d'avancer. Il reprit donc sa marche, évitant de trop se laisser aller à l'inquiétude mêlée de tristesse et de compassion qu'avait fait naître en lui la vision du mort. Quel était donc ce monde qui ne laissait même pas sa chance de vivre à ceux qu'il... Qu'il quoi d'ailleurs ? Mettait au monde ? Créait ? Reprenait de n'importe où ailleurs ? Peu importait, le jeune homme ne pouvait se défaire de la vive haine qu'il vouait dorénavant à cette terre qui ne semblait pas pouvoir se révéler autre chose qu'une source de mort et de souffrances.

A son grand désespoir, il ne croisa sur sa route jusqu'au pied de la montagne aucun être vivant, uniquement de la neige et de la roche. Il remarqua toutefois, émergeant directement du flanc d'un énorme rocher, ce qui paraissait être le début d'un filon de métal. Cela attira sa curiosité mais n'ayant aucune utilité sur l'instant présent d'une telle découverte il ne s'y attarda pas et reprit son chemin. Il lui fallut un peu moins d'une heure pour enfin sentir l'herbe à ses pieds. Celle-ci commençait déjà petit à petit à disparaître sous une fine couche de neige, ce qui l'encouragea à presser encore davantage le pas. Le grand lac au milieu de la vallée ne lui avait pas échappé et c'est là qu'il comptait se rendre, un point d'eau si volumineux serait en effet le meilleur endroit ou trouver d'autres personnes. Il lui suffisait de continuer tout droit vers le nord, il ne pourrait pas le rater.

Mais même ici bas, la fraîcheur de l'air se faisait ressentir, et le jeune homme commençait à trouver sa nudité peu adaptée. Il repéra donc non loin un petit amas de buissons donc certains possédaient de larges feuilles et lui vint l'idée d'en utiliser les fibres pour s'en confectionner une tenue. Il n'eut guère le temps de se fabriquer plus qu'un pagne primitif peu agréable à porter et dont il ignorait même s'il tiendrait la journée, mais jugea que cela lui suffirait déjà présentement. Il tomba également sur un long bâton à l'allure solide et malgré le fait qu'il doutait fort d'être capable de s'en servir efficacement, l'avoir avec lui le faisait se sentir moins démuni face à ce monde sans pitié et sauvage qui s'étendait devant lui. Il prit donc la décision de le garder et entama sa marche en direction du lac, la neige tombant de plus belle et, derrière la couverture immaculée que formaient les nuages masquant le ciel, l'astre du jour se rapprochant de son zénith. Le froid et maintenant la faim le tenaillaient, il se devait de trouver d'autres de ses semblables, et au plus vite.

   En ce qui vous concerne :

   Prénom / pseudo : Finn sera parfait !
   Age : 19 ans
   À quelle fréquence serez-vous présent(e) sur le forum ?

   Jusqu'à la fin de l'été je devrai être très présent, par la suite ça sera plus irrégulier mais je compte bien rester un minimum actif :)

   Comment avez-vous découvert le forum (par internet, on s’en doute) ?

   Je me replonge tout juste dans les forums rpg, et je suis tombé par hasard sur votre forum en consultant un top site et j'ai eu le coup de coeur, et donc me voilà !

   Avez-vous des remarques à propos du forum ?

   Je trouve le concept génial et ai hâte d'entrer dans son histoire !!! (Et je suis tombé amoureux de l'image d'accueil, aussi *.*)

PS : J'aurai bien une question en fait : D'où vient le nom du forum ? Parce qu'excepté dans les phrases données à chacun je n'ai vu aucun lien avec ce mignon petit mammifère (simple curiosité de ma part)

   
Telod
Administrateur
avatar
Messages : 153

Jour d'éveil : Jour 1
Race : Racine
Métier : Sculpteur (3)
Groupe : Terre Rouge
Fiche de présentation :
En ligne
Jeu 18 Aoû 2016 - 12:10

Bonjour Finn et bienvenue sur Musaraignes !

Je suis Telod, l'un des trois fondateurs du forum, et c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche de personnage !

J'aime beaucoup ta fiche, dans la forme comme dans le fond ! J'ai un petit faible personnel pour les personnages gentils et pleins de bonne volonté dans cet univers froid, par conséquent je suis heureux d'en retrouver !

Les remarques que j'ai à te faire sont minimes, et relèvent plus de l'interrogation de ma part que d'une réelle demande de changement. C'est pourquoi j'ai hésité à te valider directement hier soir, et puis je ne l'ai pas fait. En somme je n'ai que 3 petites questions, qui pourraient s'illustrer par des changements si tu es de mon avis, mais qui n'entraîneront aucune conséquence si tu t'expliques à ce sujet.

1) Tu dis que ton personnage est un Tisserand et cela est très bien justifié dans ton histoire. Mais ce que j'ai à te faire remarquer c'est ce sur quoi tu insistes dans les "talents divers" : "Finn sait faire preuve d'une créativité et d'une inventivité sans pareilles". Ce genre de compétences donne généralement des individus exerçant le métier que l'on appelle "Chercheur". Inventer des choses, trouver des nouvelles idées, et être capable de les mettre en oeuvre. Si on se réfère à ce talent peut-être que le métier de Chercheur serait plus adapté, et peut-être que tu préférerais avoir ce métier en RP. Y as-tu pensé ? Après, rien ne t'empêche d'ajouter le métier de Chercheur à ton métier Tisserand par la suite. Mais je tenais à te faire remarquer que, sinon, tu aurais simplement pu dire dès le départ que ton personnage était Chercheur novice, cela ne l'empêchera pas d'être capable de se confectionner un pagne très rudimentaire.

2) Tu parles souvent de la jeunesse et de la candeur de Finn. On a tendance, facilement, dans ce genre de situation, à faire l'erreur de "supposer un passé" à son personnage avant son éveil, ou alors simplement à employer des mots qui pourraient sous-entendre qu'ils aient été enfant ou adolescent, un jour. Etant incapables pour l'instant de savoir si c'est bien le cas, s'ils ont bien eu un passé, et s'ils ont bien eu un mécanisme de "croissance" comme dans notre monde, le fait de le sous-entendre dans la narration pourrait être un problème.
Et finalement, en réfléchissant bien, je crois qu'il n'y a qu'une seule phrase (parmi celles dans lesquelles tu parles de la jeunesse de Finn) dans laquelle j'ai vraiment un doute à ce propos.
A la fin de l'apparence physique : "Ainsi son apparence peu impressionnante et sa voix encore imprégnée de jeunesse le rendent peu apte à se faire écouter, entendre ou même respecter."
L'utilisation du mot "encore" me dérange un peu ici. Cela pourrait éventuellement évoquer le fait que sa voix était jeune à son éveil et l'est 'encore' aujourd'hui mais... Sachant que lorsqu'on lit ta fiche, à la fin de ton histoire, ton personnage n'a vécut qu'une demi-journée après son éveil, cela parait assez tiré par les cheveux de l'interpréter de la sorte. Qu'en penses-tu ?

3) Le rayon de soleil, au début de ton histoire, n'apparaît qu'une seule fois et c'est par "chance" qu'il perce les nuages à ce moment là n'est-ce pas ? Parce que tu évoques bien le temps qu'il fait mais.. Je tiens à te rappeler qu'il faisait également pluvieux au jour 16 alors il n'est pas évident de penser que les nuages aient pu ne pas recouvrir le ciel entièrement même durant la nuit et au matin. Mais imaginer qu'il y ait un trou dans un nuage à un moment donné et qu'on puisse voir le soleil ne me semble pas du tout impensable, c'est pourquoi cette remarque est vraiment minuscule.

Voilà, désolé, j'ai encore parlé énormément pour relever 3 détails ridicules mais... Je suis comme ça... Je tiens à être clair dans ce que je dis !

PS : Aussi pour ta question sur le nom du forum, cela fait partie des énigmes de l'univers. Donc... A toi de répondre à ta question !
Finn
Membre
avatar
Messages : 9

Jour d'éveil : 17
Race : Cime
Métier : Tisserand novice
Groupe : Errants
Fiche de présentation : *
Journal : *
Jeu 18 Aoû 2016 - 12:43

Bonjour Telod, enchanté, et merci de ton accueil !

A propos du premier point oui j'avoue que j'ai beaucoup hésité, mais je me suis finalement dit que cet aspect apparaîtrait principalement dans son travail de création (je compte bien quand il en aura l'occasion le faire s'intéresser également à la sculpture), et que du coup ça ne faisait pas vraiment de lui un véritable chercheur. Mais c'est vrai que je n'ai pas préciser ce point et je m'en vais de ce pas le faire !

Oui je comprends, tu as raison, je me suis mal exprimé, si je remplace le mot "encore" par "comme" ça conviendrait mieux non ?

Oui c'est ça ! C'est vrai que c'est assez cliché le petit rayon de soleil qui se pose tout juste sur le visage du personnage avant de disparaître mais je l'ai mis pour marquer direct une séparation entre Finn et l'horreur qu'il va ressentir face à son environnement. En fait c'est vrai que ce n'est pas très clair mais "un océan de blanc" évoque tout autant la neige que les nuages, même si Finn s'éveillant tout juste ne fait pas immédiatement la différence.

Et il n'y a pas de soucis, au contraire !

PS : Hmmm d'accord... Tant de mystères... J'ai déjà une théorie farfelue en tête, mais finalement je crois qu'heureusement pour tout le monde, ce n'est pas moi qui décide de la suite de l'histoire x)
Telod
Administrateur
avatar
Messages : 153

Jour d'éveil : Jour 1
Race : Racine
Métier : Sculpteur (3)
Groupe : Terre Rouge
Fiche de présentation :
En ligne
Jeu 18 Aoû 2016 - 13:36

Très bien !

Dans ce cas tout me va !

Par conséquent...

JE M'APPELLE TELOD... eeeeeeeeet jeeeeeeeeeee teeeeeeeeeeee se mit-il à fredonner, sa voix prenant peu à peu de l'ampleur pour devenir un chant puissant, VAAAAA... Aaaaaa... aaaaaahhhhh... à laaaa montagneuh ♫ "Hey !" dit une voix sortie d'un buisson à côté, souhaitant visiblement rythmer le chant, nouuuus étions tous joyeuuuuuux "Hey hey !" et par la vagueuuuuuh, nous fûmes scandaleuuuux "Hey.. mais attend, ça veut rien dire." Et c'est à l'algueuuuuuh, que "Ça n'a aucun sens ton truc." Que... "Bizarre hein.." MAIS TU VAS FERMER TA GUEULE TOI ?! se mit alors à hurler Telod vers le buisson, puis il courut dans sa direction, se jeta dans le feuillage avec pour but de frapper le fauteur de troubles, et ajouta en criant, à l'attention de Finn : OU QUELQUE CHOSE COMME ÇA !


Phrases de Finn:

- La réponse est sous tes yeux.

- La grotte, la montagne, le ciel, répondent aux mots, aux cris, aux hurlements.



Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum