AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Arimav
AuteurMessage
Arimav
Membre
avatar
Messages : 2

Jour d'éveil : Jour 18
Race : Échoué
Métier : Cuisinier (1)
Groupe : Errants
Fiche de présentation :
Jeu 5 Jan 2017 - 1:58


Prénom : Arimav
Nom/surnom : /

Éveil : Dix-huitième jour
Sexe : Masculin

Race : Échoué
Métier : Cuisinier (Pas encore développé)
Groupe : Errants
Croyance : Arimav n'a pour le moment croisé le chemin d'aucune forme de vie intelligente depuis son éveil. Il se contente pour l'instant d'observer son environnement pour se faire une meilleure idée de sa situation. Il sait cependant qu'il devra apprendre rapidement, s'il ne veut pas mourir.

Magie : Alchimiste

Capacités physiques : Arimav est comme tous les Échoués d'une constitution relativement faible. Il reste capable de transporter des charges normales sur des distances raisonnables, mais s’aventurerait peu probablement à effectuer des travaux de manutention. Ses chances de survies en combat singulier contre un humain normalement constitué sont faibles.

Talents divers : A un odorat plus développé que la moyenne.

Équipement : /

Apparence physique et charisme :

Arimav est un Échoué et comme tous ceux de son espèce, il ne se définit pas par sa carrure imposante. Les traits de son visage sont légèrement creusés, affichant des pommettes saillantes. Il est d'une taille commune, à vrai dire son apparence en générale est commune. Ses yeux sont marrons, voilés d'une fine couche blanchâtre ne semblant pas lui gêner la vue. Sa peau est pale comme celle d'un homme n'ayant pas vu le soleil depuis plusieurs mois et ses cheveux d'un brun délavé comme une écorce ayant perdue ses couleurs après avoir été plongée trop longtemps dans l'eau.
L'apparence globale d'Arimav lui permet d'afficher une allure amicale et pacifiste. Il affiche une barbe de quelques semaines d'une couleur similaire à ses cheveux, peut être un peu plus vive. Ses cheveux eux aussi sont mi-long, mais suffisamment courts pour ne pas gêner son regard.

Caractère et personnalité :

Arimav est profondément sociable, il recherche la compagnie et ne supporte que mal la solitude. C'est ce besoin d'être entouré qui le rend également prompt à souhaiter régler les conflits au sein des groupes qu'il peu intégrer. Il peu cependant avoir tendance à être méfiant avec les personnes trop rapidement généreuses.
Il cherchera à se rendre utile, voir même indispensable pour s'assurer d'être protégé et de survivre en cas de changement de pouvoir au sein d'un même groupe.
Méticuleux et observateur, Arimav observe les autres et leurs réactions en toute occasion.

Histoire :

La première sensation d'Arimav lors de son éveil, était celle de l'eau venant s’immiscer dans sa bouche puis dans ses poumons. Immédiatement, l'échoué tenta de se redresser, s’étranglant bruyamment, recrachant le liquide qui avait tenté de s'introduire en lui à son insu. Vint ensuite une contraction soudaine et incontrôlable certainement causée par la température glaciale de l'eau dans les organes non préparés à ce choc de l'échoué. Puis finalement, une sensation de froid dévorant se mis à attaquer toute part du corps d'Arimav. A la surface, des blocs de glace de quelques centimètres d'épaisseur avaient commencé à se former. Heureusement, la rive n'était pas loin et l'homme glacé pu rassembler ses forces, poussé par un élan de survie, pour rejoindre la terre ferme, s'aidant de la glace flottante pour se maintenir hors de l'eau.
Alors qu'il se croyait tiré d'affaire et qu'il pensait pouvoir prendre le temps de comprendre ce qu'il se passait, ce fut au tour du vent de venir titiller ses sens. Le vent n'était pas spécialement fort, mais indéniablement froid, amplifiant la douleur causée par l'eau glaciale dont était encore recouvert Arimav. L'échoué jeta alors un rapide regard aux environs, cherchant un endroit ou s'abriter du vent, n'ayant toujours pas une seconde à lui pour analyser la situation. Il trouva rapidement un abris près d'un rocher suffisamment large pour le protéger du souffle saisissant qui le faisant tant souffrir.

Il fallu plusieurs minutes à l'échoué pour parvenir à rassembler ses esprits et chercher à comprendre ce qu'il venait de lui arriver. La raison de sa présence, la façon dont il était arrivé ici ou encore ce qu'il s'était passé avant ce moment là … rien … hormis la certitude qu'il devait trouver une solution plus durable pour se protéger du froid. Ses muscles étaient engourdis, et finalement la faim n'était pas son problème le plus immédiat. Non loin de là, il apercevait une forme au sol qui n'était pas un rocher, le soleil était déjà tombé, il faisait nuit et bien qu'il vienne à peine de se réveiller, Arimav avait besoin de se reposer, comme enkylosé par la température. Il décidait alors de se rapprocher de la forme inconnue, qui s'avérait en fait être le corps d'un chevreuil malchanceux, certainement venu boire avant de se faire surprendre par la maladie, le froid, un poison … Arimav lui n'avait aucune idée de pourquoi ce cadavre se trouvait là. La carcasse était encore chaude, suffisamment pour avoir fait fondre la couche de verglas qui couvrait le sol partout aux alentours du lac, et pour réchauffer partiellement le corps de l'échoué.

Quelques longues minutes après avoir utilisé la relative chaleur du chevreuil pour réactiver ses muscles, et s'être débarrassé comme il pouvait du plus d'humidité possible sur son corps en ce frottant à la bête et avec ses mains ; Arimav repris sa route vers une zone plus à l'abri du vent, n'ayant pas le temps de récupérer de quoi manger sur le tas de viande à coté de lui. Il se dirigea instinctivement vers la forêt dans laquelle il pensait trouver plus facilement un abris que dans la grande étendue plane qui se dévoilait, au clair de lune, face à lui.
La forêt semblait endormie, certainement elle aussi anesthésiée par le froid. L'échoué trouva au bout d'un certain temps de recherche active une zone coupée du vent par une flore plus dense et une petite formation rocheuse dans laquelle il pu trouver la place pour se glisser.
Alors qu'il essayait de s'endormir, le froid le rappelait sans cesse à la conscience. Il entrepris alors de récolter quelques branchages feuillus pour se couvrir le corps pendant son sommeil. La technique était peu confortable, les branches et les feuilles provoquant des démangeaisons chez l'échoué, mais elle avait accomplie son office … pour cette nuit tout du moins.


En ce qui vous concerne :

Prénom / pseudo : Jean-Baptise
Age : 21 Ans
À quelle fréquence serez-vous présent(e) sur le forum ?

Je compte passer au moins une fois par jour en semaine comme le Week-End, principalement le soir après 20h. Je suis relativement disponible les Week-Ends de façon générale. (Peu de chance de me voir avant midi, je dors)

Comment avez-vous découvert le forum (par internet, on s’en doute) ?

Un top forum, je ne sais plus lequel exactement.

Avez-vous des remarques à propos du forum ?

Les informations pour débuter sont précises et concises. Ca fait longtemps que je n'ai plus fait de Roleplay sur Forum, j'espère ne pas trop avoir perdu la main.

Telod
Administrateur
avatar
Messages : 142

Jour d'éveil : Jour 1
Race : Racine
Métier : Sculpteur (3)
Groupe : Terre Rouge
Fiche de présentation :
Ven 6 Jan 2017 - 22:46

Bonjour Arimav et bienvenue sur Musaraignes !

Je suis Telod l'un des trois fondateurs du forum, et je vais m'occuper de ta fiche !

Tu es concis et précis, ta fiche est vraiment sympathique à la lecture, de plus j'apprécie ton personnage simple et particulier à la fois ! Un cuisinier ! Je pense que c'est une des premières fois que quelqu'un prend ce métier et c'est vraiment super, je suis sûr que ça sera énormément utile en plus s'il comprend bien comment conserver les aliments (Utile tout du moins pour un groupe de personnages, ce que Arimav n'hésitera pas à rejoindre visiblement d'après ta description).

A part ça je n'ai franchement rien à redire, tu respectes le contexte, tu décris bien les difficultés à vivre dans la vallée, tu as pris en compte le climat, tout me va ! Ce qui est franchement rare pour moi je vais te l'avouer...

Par conséquent...

JE M'APPELLE TELOD, et je te VLAKOULAKA. Dit-il en frappant dans ses mains, puis il se mit à tourner autour du nouveau, débutant un rituel étrange. LES HUITRES SERONT POSÉES SUR TA CHEVELURE, et les sauterelles dans tes oreilles. Il se baissa et recommença en hurlant : MAIS TOUT D'ABORD LE CRABE, le... le Il n'arrivait pas à l'attraper, le crabe courait sur le sol. LE.. LE CRAÏÏ.. Le crabe avait pincé Telod au doigt. OUAH LA VACHE. La bête ne lâchait pas prise alors que l'homme agitait la main dans tous les sens. PURÉE ! Telod éclata le crabe contre la tête de Arimav. Et... euh.. Bah... Voilà c'est ça ce qu'on était censé faire avec le crabe... affirma Telod, en hésitant, tout en fuyant le regard noir du nouveau. Ou... Quelque chose comme ça.


Phrases de Arimav :

- Tout se tait, quand les musaraignes se noient.

- Songer est un acte.



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum