AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Jour 21, le début d'une grande aventure. (Si un MJ veut poursuivre et pimenter les choses, je suis partant)
AuteurMessage
Yakara
Membre
avatar
Messages : 8

Jour d'éveil : 21.
Race : Echoué.
Lun 18 Sep 2017 - 19:39

Jour 21, après l'éveil,
notre héros devait survivre...


Après avoir survécu tant bien que mal à son poursuivant, notre ami Yakara se retrouva face au lac qui l'avait bercé quelques heures avant qu'il ne se réveille, au bord de la rive. Ce dernier se trouvait toujours dénudé, les pieds incrustés de branches mortes et de cailloux, lui occasionnant une certaine gêne. Si bien qu'il décida de les tremper quelques secondes dans le lac, histoire de se soulager... Une fois la manœuvre effectuée, Yakara se retourna par réflexe, sans doute dû au traumatisme qu'il venait de subir lorsqu'il fut pourchassé par le brise-crâne, s'interrogeant encore sur le pourquoi de sa survie inespérée . L'obscurité régnant encore en maître sur la vallée, il décida de commencer à marcher, se tenant sur ses gardes, se retournant sans cesse pour se rassurer, mais imaginez un peu qu'il se retrouve une nouvelle fois né à né avec l'une de ses monstruosités sans nom ?

Progressant d'un pas hésitant, le jeune échoué balayait la route de regard, éclairée ça et là pas le clair de Lune, un spectacle resplendissant ! Au cours de sa marche, notre protagoniste entendit des cris de douleur s'échappant de la forêt, des cris d'êtres humains, sans doute des personnes moins chanceuses que lui... Mais au moins, cela signifiait qu'il n'était pas seul, se regrouper serait sans nul doute possible dans cet enfer ! Une question le taraudait, comment son prédateur et ses congénères traitaient-ils leurs gibiers une fois attrapé ? Leur arrachaient-ils les membres, les faisaient-ils mijoter dans une sorte de marmite géante ? Cette pensée glaça le sang de Yakara, si bien qu'il secoua la tête pour songer à autre chose...

« Parviendrais-je à rencontrer un autre être humain que moi ici ? Affronter ces choses seul relève du suicide, créer un groupe ou en rejoindre un assurerait un peu plus mon salut... Mais pour l'instant, je suis seul, il faut que je reste en mouvement. »

Le temps était comme figé, les secondes semblaient des minutes, et les minutes... Des heures ! Soudain, une odeur indescriptible vint aux narines de Yakara, le faisant presque vomir, une puanteur immense se dégageait d'un cadavre en décomposition. Sa tête était absente, ses deux bras mâchouillés jusqu'aux coudes, laissant apparaître les os chers lecteurs ! De nombreux vers sortaient des plaies du macchabée à moitié dévoré. Tout à coup, parcourant du regard cette horrible scène, il repéra des chaussures, enfin un genre de sandalettes ayant bien vécu mais étant pieds nus, ceci se transforma aussitôt en un trésor inestimable. Se bouchant le nez mais vomissant au passage, il fallut à notre protagoniste deux bonnes minutes pour extirper sa trouvaille et après les avoir longuement lavées dans le lac en oubliant même d'observer ce qu'il se passait dans son dos et les essayant  non sans dégoût, il chuchota :

« Cela me révulse mais je n'ai guère le choix, je vais devoir survivre et m’accommoder de ce genre de pratiques je présume. Je vais bien les serrer, en cas de fuite ses souliers seront un précieux atout ! »

Sautant sur place, le jeune échoué se réjouissait comme jamais de sa trouvaille, cette simple découverte lui procura un regain d'énergie et de confiance sans précédent mais hélas, les cris des monstres tapis dans la forêt le firent chuter de son petit nuage très rapidement. Laissant la dépouille de ce qui semblait être autrefois un homme, Yakara s'arma d'une pierre sur laquelle il venait de trébucher pour s'écorcher le genou, une petite égratignure certes superficielle, mais à ne pas négliger pour autant. En effet, notre héros favori était prêt à jeter son projectile sur n'importe qui s'approchant trop près de lui... L'espace de quelques secondes seulement, ce-dernier se sentit comme invincible.
Yakara
Membre
avatar
Messages : 8

Jour d'éveil : 21.
Race : Echoué.
Ven 22 Sep 2017 - 23:09

Post réservé, suite du RP.
Je ne sais pas encore la tournure qu'il prendra...
Si un MJ veut par la suite s'amuser, libre à lui ;)
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum