AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Un premier regard sur le monde
AuteurMessage
Sort
Maitre du jeu
avatar
Messages : 220

Lun 28 Déc 2015 - 14:04

UN PREMIER REGARD SUR LE MONDE

Introduction au forum


Aucune mémoire.
Pas de souvenir.

Ils ont ouvert les yeux, quelque part entre ces infranchissables montagnes. Prisonniers de la vallée.
Ils voient les rayons, les feuillages, entendent le bruissement du vent, sentent l'odeur de la mousse et de la terre. Ils goûtent au contact de la pierre humide, de l'herbe, s'habituent à la douce chaleur du soleil, dans le silence de ces lieux sages. Le bois, les champs, les collines, tout reste paisible.
Pourtant l'air leur semble lourd. Enchaînés d'une peur profonde, fichée dans leurs entrailles. Pupilles noires scrutant. Et l'absence de bruit engendre l'oppression. Guetter la menace.
Aucun savoir ne leur permet de se sentir en sécurité. Leur intuition sifflant à leurs oreilles : cette vérité, que d'innombrables visages sont tournés vers eux. Les fixant autant qu'ils fixent le vide.

Trouver de quoi contenter leur ventre qui, vite, grondera. Découvrir les êtres, les approcher ou les chasser, avant de bâtir un toit qui les protégera. Se battre, grandir, et, surtout, apprendre. Apprendre à comprendre l'étrangeté du monde, de leur existence, de ces rêves et de ces voix qu'ils entendent dans leur crâne malade. Chercher une raison à leur vie et à la mort de ceux dont le sang a coulé entre leurs mains. La réponse aux larmes, à la souffrance, à leur venue.

Un sourire monte aux lèvres de ceux qui savent regarder les nuages, qui voient le chat qui se cache entre les ronces, qui n'oublient pas le sens de l'espoir. Ceux là pourront trouver une paix, des convictions, une fraternité, une force.
Quant aux autres, il basculeront. Pour eux, plus rien n'aura de sens, de goût, d'avenir. La folie les gagnera. Ils détruiront ce qui leur sera cher, agissant contre leur propre avantage, creusant l'absurde par l'aberrant, leur regard voilé par l'effroi, n'ayant pu se relever de l'horreur.

L'horreur des massacres commis par leurs frères, au nom de leur survie. L'horreur d'un futur qu'ils imaginent inévitable.
L'horreur de ces créatures affamées, qui les scrutent de loin, parmi les ombres des troncs.


Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum