AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Captain Cook'
AuteurMessage
Cook
Membre
Messages : 3

Jour d'éveil : Jour 12
Race : Cime
Métier : Chercheuse
Groupe : Errant
Mar 31 Mai 2016 - 15:33


Prénom : Cook
Nom/surnom : Aucun

Éveil : Jour 12
Sexe : Féminin

Race : Cime
Métier : Chercheuse
Groupe : Errant
Croyance : Croit que ses pieds, dotés de cinq merveilleux orteils, sont un don de mère nature qu'elle seule possède.

Magie : /

Capacités physiques : Cook est agile et souple ce qui lui permet de grimper aisément aux arbres.

Talents divers : Malgré sa maladresse, la jeune fille sait se faire très silencieuse pour observer son environnement (ce qui relève de l'exploit au vu de son tempérament). Son odorat est très développé ce qui explique en partie la jolie teinte rougeâtre de son nez perpétuellement agressé par ces immondes odeurs que sont celles des fleurs.

Équipement : Rien pour l'instant.

Apparence physique et charisme :

Sous son épaisse tignasse auburn, se cache un air renfrogné, une mine boudeuse très certainement due, en partie, à ses traits juvéniles. Son nez quant à lui semble toujours en prise avec le froid  contrastant joliment avec son teint blafard, pourtant quelques mèches rebelles viennent réchauffer ce dernier. Elle parcoure le monde à l'aide de ses grands yeux vifs. Le trouble s'installe alors : on  pourrait penser qu'elle pleure, mais c'est simplement ses yeux qui luisent. Cook n'est pas faite pour ce monde, la famine semble avoir déjà fait son œuvre sur son corps anguleux, traçant le long de ses muscles de fin sillons. Ses ongles sont tout aussi noires que sa chevelure, fouillant avec minutie l'humus à ses pieds.  Pour parfaire notre tableau, nous pouvons préciser qu'à cela se rajoute une absence totale de forme féminine.


Caractère et personnalité :

Elle fait non non non..... toute la journée elle fait non non non....

Cook est une râleuse invétérée, elle bougonne pour un rien et surtout pour un tout car tout est bon pour ronchonner. D'ailleurs elle ne parle pas ou peu, elle préfère à cela s'exprimer en grognement et hochement de tête. Heureusement pour elle, son faciès est très expressif et elle ne manquera pas de vous faire savoir ce qu'elle ressent. C'est une jeune femme proche de la nature, un peu trop peut être, puisqu'elle tient plus de l'animal que de l'humain. Certains la jugeront un peu simplette voire naïve d'autres verront là une véritable capacité d'adaptation dans ce milieu hostile, une chose est sûre il ne faut jamais se fier à un animal sauvage. Si cela peut lui rapporter quelque chose elle sera prête à vous faire la peau (après tout y aurait de quoi faire un superbe manteau). Hormis ce sale caractère et ce petit penchant « animal », elle reste adorable et vous prendrez plaisir à la voir évoluer dans son milieu naturel. En effet, Cook est une intrépide, guidée par sa curiosité, elle filera par mont et par vaux le nez en l'air à l’affût de la moindre broutille à se mettre sous la dent, oubliant parfois les dangers qui sévissent sur ces terres.

Histoire :

Jour 11

Au soir

Sous quelques centimètres de neige gisait là un petit corps. Tout autour de ce monticule à peine discernable, la vie continuait tout aussi calmement, rien n'avait rompu cette harmonie depuis des heures. Le temps s'égrenait lentement. Chaque journée était identique à la précédente. Plus rien n'avait d'emprise sur cet amas de chair, pas même le doux ronronnement du blizzard. Terrée, à l'abri des regards, elle somnolait patiemment.

Jour 12

Matinée

Un fragment rouge grenat perça l'obscurité. Une pupille aux mille éclats venait de voir le jour. L'arrivée d'une douce chaleur se fit bientôt sentir dans cette prison de glace.  Le souffle de vie excitait tous ses sens, ruisselant le long de son échine. Tel un serpent il arpentait tout son être . Chaque pulsation cardiaque lui faisait perdre la face. Il était là tout proche...il se rapprochait. La vie ne pouvait retenir son déferlement. Son enveloppe corporelle était trop fragile pour contenir l'être qui le hantait.

Un hurlement.

Un hurlement bien vite étouffé par le lourd silence vaporeux de la neige. Quand enfin émergea une chevelure sombre qu'un rayon de soleil vint éclaircir. Le petit bout de femme semblait se noyer dans l'immensité de ce paysage. Mais où était donc partie cette douce chaleur qui enveloppait jadis tout son être ? Il lui fallait retrouver cette agréable sensation coûte que coûte. Sans plus tarder, la jeune fille s'extirpa de sa torpeur. Elle devait se mettre en route, la morsure du froid sur ses lèvres devenait insoutenable. Bravant le vent qui lentement se levait, elle s'élança alors à la poursuite de cette source de chaleur. La neige crissait sous ses pas au fur et à mesure de son cheminement. Elle avançait le bras tendu en direction de celui qui l'avait vu s'éveillait. Mais un épais manteau nuageux dévora ce dernier. Tous les éléments paraissaient s'être concertés pour lui compliquer la tâche. C'était certainement ce tragique incident qui précipita sa chute. Les membres engourdis, elle trébucha. Son périple venait de prendre une toute autre tournure. Elle dévalait la pente à vive allure comme un pantin désarticulé, la bouche grande ouverte lançant son appel au grès du vent. Elle eu pour seul réponse, celle d'un arbre : une réponse sans équivoque et concise.

PAF

Après midi

Sonnée, elle perdit connaissance avant de se réveiller quelques heures plus tard. Vaseuse, elle porta une main à son front pour y découvrir une bosse. Cette chose était-elle là ce matin ? Délicatement, elle en traça le contour . La panique s'empara de la jeune fille, effrayée à l'idée qu'un nouveau membre puisse prendre vie au beau milieu de son visage. Il fallait s'en débarrasser au plus vite ! Fouillant le sol de façon saccadée, elle ne trouva rien qui puisse l'aider. Certes craintive, la jeune fille n'en restait pas moins déterminée et commença à se frapper frénétiquement la tête au sol. Sans succès et comprenant enfin, que tout ceci était inutile elle baissa les bras dans un long soupire.
Mais très vite son attention se porta sur son environnement. Nez à nez avec une petite troupe de fourmis, la jeune fille les observait avec malice. Elles étaient prodigieuses, transportant sans relâche ce qui allait devenir leur festin. Prenant la suite du convoi, elle les suivait du bout des doigts. Elle continua ce manège quelques instants puis les écrasa violemment pour finir par les ingurgiter. Malgré ce repas frugal, son ventre continuait à crier famine, il fallait en trouver plus...
D'un coup de langue contre le tronc qui l'avait auparavant assommée, elle pu constater dans une ignoble grimace, que l'écorce n'était pas envisageable.
La nuit commençait à prendre du terrain et malgré la faim, elle du se résoudre à trouver un abri.
Sans plus attendre, elle entreprit d'escalader l'arbre qui faisait toujours face aux pentes neigeuses. Haletante, elle s'agrippa fermement à une branche sur laquelle elle décida de rester. Sa blessure lui rappelait sans cesse qu'elle était en vie, la douleur allait et venait par vagues lancinantes. Épuisée, tremblante de froid, et le visage noirci, la jeune fille trouva tout de même le sommeil.



En ce qui vous concerne :

Prénom / pseudo : Cook'
Age : Un certain âge
À quelle fréquence serez-vous présent(e) sur le forum ?

Deux voire trois fois par semaine mais jamais les week end ni durant les vacances !

Comment avez-vous découvert le forum (par internet, on s’en doute) ?

Top site

Avez-vous des remarques à propos du forum ?

Aucune

PS : j'ai changé de pseudo dans mon profil de Elwing je passe à Cook ...ai je le droit ? Merci d'avance !
Dreth
Administrateur
Messages : 32

Jour d'éveil : Jour 3
Race : Échoué
Métier : Guérisseur
Groupe : Bosquet d'Aorn
Fiche de présentation :
Journal :
Mar 31 Mai 2016 - 21:44

Dreth déboula en trombe dans le présentoir avec un air paniqué. Il avait les joues rouges comme s'il avait couru partout pendant toute la journée.

"Purée, je trouvais plus la salle."

Affirma-t-il à bout de souffle.

"Franchement c'était flippant. Heureusement je suis arrivé avant Aikanaro, sinon il m'aurait encore gueulé dessus comme quoi je me perds tout le temps."

Puis il fit un geste de la main pour mettre tout ça de côté en s'asseyant face à la jeune fille qui attendait certainement depuis plusieurs plombes pour sa fiche. Ladite fiche était déposée en ordre bien droite sur le bureau, sous les yeux de l'échoué. Manifestement on lui avait mâché le travail : impatiente ou perfectionniste, il ne savait pas. Et il ne s'en souciait pas, d'ailleurs il ne cherchait pas à comprendre grand chose à la situation. La fiche était là, il la lisait. En ponctuant le tout de petits hoquets de surprise ou de :

"La vache !"

D'ailleurs il remonta le nez pour constater la bosse sur le front de la cime boudeuse. Interloqué, il se pencha au dessus du bureau pour la toucher de son index. Mais il croisa le regard meurtrier de la sauvageonne et se rassit immédiatement.

"Ahum."

Il continua :

"Bon bah ça m'a l'air en règle tout ça."

Fit-il en prenant soin de ne pas la regarder. Il ne prenait jamais de notes, il enregistrait toutes les informations dans sa tête. On se demandait comment il y arrivait, avec sa tête d'ahuri, mais en réalité c'était un relecteur très pointilleux.

"T'es assez sauvage quand même."

Osa-t-il sans trop d'assurance dans la voix, de peur de s'en prendre une.

"Avec le réveil et la chute, je peux comprendre que t'aies essayé de croquer l'écorce, mais normalement ça, quand même tu devrais le savoir enfin, Cook. L'écorce ça se bouffe pas ! Et faut pas se cogner la tête comme ça, ça ne fera qu’aggraver la bosse !"

Il continua son monologue encore quelques instants sur son ton de grand mère, il voulait surtout signifier à la jeune femme que son personnage pouvait quand même avoir un peu plus de connaissances et d'intuitions en temps normal que celles dont elle avait fait preuve dans sa première journée de vie.

Puis sans plus de cérémonie, d'un des lourds tiroirs du bureau, l'administrateur sortit son tampon de validation et l'appliqua violemment en travers de la fiche. La jeune fille avait légèrement sursauté à cause du bruit, il lui sourit puis prit la porte, disparaissant aussi brusquement qu'il était arrivé. Mais serein, cette fois.



Phrases de Cook :

- Les musaraignes seront plus grandes que toi, pendant un temps.

- Blanc et rouge.






Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum